Notre programme

Ce programme permet à la Fondation Madeli-Aide pour l’éducation de réaliser le volet de sa mission consistant à accorder un soutien financier à des projets qui ont comme objectif de favoriser la réussite et la persévérance scolaires des jeunes aux Îles de la Madeleine. Considérant l’importance d’amener les jeunes à développer des compétences et habiletés de qualité et variées tout au cours de leur cheminement scolaire, la Fondation tient à encourager les projets qui s’inscrivent dans cette perspective. Les trois axes retenus par la Fondation dans le cadre de ce programme (Agir tôt et en continuité : l’affaire d’une communauté; Lire, écrire, compter et réfléchir; Trouver sa voie et viser la diplomation) témoignent d’une préoccupation à répondre adéquatement aux besoins des jeunes des Îles, peu importe l’étape de leur parcours scolaire.

Pour consulter la présentation du programme, cliquez ici.

Le soutien financier

Le conseil d’administration de la Fondation détermine annuellement, par résolution, le montant qui pourra être consacré au programme. La Fondation encourage l’implication de partenaires dans le co-financement des projets. Le Comité de liaison réussite et persévérance scolaires reçoit et analyse les projets soumis par le Groupe Persévérance Scolaire et en valide le contenu. La responsable de ce comité en assure la présentation au Conseil d’administration de la Fondation qui détermine, par résolution, le montant accordé.

Pour l’année scolaire 2018-2019, c’est 94 247 $ qui ont été versés au GPS pour soutenir la réussite et la persévérance scolaires à travers la réalisation des projets décrits sommairement ci-après.

Les projets

La Fondation accorde une aide financière pour soutenir des actions réalisées dans les écoles des Îles pour encourager les jeunes à poursuivre et à réussir leurs études, et ce, de la maternelle aux études collégiales. Ces projets doivent s’inscrire dans l’un des trois axes éducatifs suivants :

1. Agir tôt et en continuité : l’affaire d’une communauté !

Les mesures de prévention à l’échec scolaire débutent dès le jeune âge et impliquent des interventions provenant de différents organismes. En collaboration avec la communauté des îles, la Fondation souhaite encourager les milieux à mettre en place des pratiques d’accompagnement et de soutien visant le développement d’habiletés et compétences nécessaires aux apprentissages scolaires.

2. Lire, écrire, compter et réfléchir !

La réussite scolaire peut prendre différentes couleurs. Par ailleurs, les compétences à lire, à écrire, à compter et à réfléchir s’avèrent des habiletés de base à partir desquelles de nouvelles connaissances se construisent. La Fondation encourage les projets qui contribuent au développement de ces savoirs essentiels.

Projet « Hockey-lecture »

3. Trouver sa voie et viser la diplomation !

Le choix de carrière représente une étape importante dans la vie d’un adolescent et d’un jeune adulte. Sensible aux défis que cela représente pour plusieurs jeunes des Îles, en particulier lorsque ce choix implique des études à l’extérieur de l’archipel, la Fondation soutient les projets qui permettent, non seulement de faire de meilleurs choix professionnels, mais également de persévérer jusqu’à la diplomation. 

Notre partenaire aux Îles

Le Groupe Persévérance Scolaire (GPS) est constitué en organisme sans but lucratif en vertu de la Partie III de la Loi sur les compagnies avec l’objectif de rehausser le taux de persévérance scolaire et de réussite des apprenants madelinots. Il est composé d’intervenants des différents ordres d‘enseignement et de représentants locaux concernés par le développement et la réussite des jeunes (social, communautaire, économique, culturel, municipal, santé, et autres).

La Fondation considère que le GPS est l’organisme le mieux placé aux Îles pour identifier les moyens qui favorisent la réussite des jeunes et faire en sorte que ces moyens soient mis en œuvre. Sur cette base, elle en fait son partenaire privilégié pour la réalisation de son « Programme d’appui à la réussite et à la persévérance scolaires ». En ce sens, la FMA et le GPS maintiennent une communication tout au cours de l’année afin de s’assurer que chaque projet se déroule convenablement et maintient ses objectifs de départ.

Un agent de liaison assure la communication entre les différents partenaires et veille à soutenir les responsables des projets tout au cours de leur réalisation, du début jusqu’à l’étape d’évaluation. C’est également à l’agent de liaison que revient le mandat de faire le bilan des projets réalisés durant l’année et de déposer le document à la Fondation. Tout au cours de l’année, le GPS s’engage à transmettre à la Fondation des mises à jour aux dossiers concernés par des changements.

La vie scolaire aux Îles

La Commission scolaire des Îles compte cinq écoles primaires, une école secondaire et un centre de formation des adultes. Ces établissements offrent des services à l’ensemble des élèves francophones du territoire.

Pour l’année scolaire 2019-2020, la clientèle du primaire (du programme Passe-partout à la 6e année) est de 695 élèves. Quant à la clientèle du secondaire pour la même année (incluant le premier cycle modifié, la formation menant à un métier semi-spécialisé, la formation préparatoire au travail ainsi que les élèves présentant une déficience intellectuelle) le nombre total est de 431.

Pour plus de détails, consultez la plus récente version du document « À propos des taux de diplomation sur le territoire des Îles » en cliquant ici.

Les élèves qui présentent un handicap ou une difficulté d’adaptation ou d’apprentissage représentaient 25,5 % de la population de l’enseignement secondaire en 2017-2018 alors qu’à l’enseignement primaire, cette clientèle représentaient 8,4 % de la population. (CSI, Rapport annuel 2017-2018).

En 2017-2018, la CSI a élaboré son Plan d’engagement vers la réussite (REVR) pour les années scolaires 2018-2019 à 2021-2022. Ce plan a été accepté avec la mention d’excellence par le ministre de l’éducation en juillet 2018.

La bourse persévérance scolaire Diane-Arsenault

Cette bourse servant à souligner la mémoire de Diane Arsenault vise à encourager, dans la poursuite de ses études, un étudiant ou une étudiante ayant rencontré des difficultés durant son parcours scolaire et qui a su faire preuve de persévérance et de ténacité afin d’obtenir, ou être en voie d’obtenir, un diplôme.

Diane Arsenault (1948-2015).

Diane Arsenault accordait une importance primordiale au soutien des élèves qui éprouvaient de grandes difficultés dans le réseau scolaire et a œuvré durant toute sa vie professionnelle dans le monde de l’éducation. Elle s’est impliquée dans la Fondation pendant de nombreuses années à titre d’administratrice, de membre du comité des bourses d’études et du comité de soutien à la réussite et à la persévérance scolaires. Lors de son retour aux Îles,  elle a poursuivi son engagement en étant, en 2006, la présidente fondatrice du Groupe persévérance scolaire (GPS), le partenaire privilégié de la Fondation Madeli‐aide pour l’éducation en matière de soutien à la réussite et à la persévérance scolaires auprès des jeunes des Îles. Son engagement et sa grande connaissance du milieu éducatif ont été des plus éclairants et ont grandement contribué à guider les orientations de la Fondation et du Groupe persévérance scolaire dans leurs missions de promotion des études. 

Elle fut directrice pédagogique au Collège Durocher de St-Lambert, directrice générale au Collège Saint-Charles-Garnier à Québec et directrice générale de la Commission Scolaire des Iles de la Madeleine. Elle a également été membre du Conseil supérieur de l’Éducation de 2006 à 2015.

Pour en savoir plus sur la bourse Diane-Arsenault